Psychologie et psychiatrie

Sentiment d'importance personnelle

Le sentiment d’importance de soi est un certain état d’esprit et de conscience de soi d’une personne, exprimé par un degré élevé de confiance en soi, d’admiration pour ses capacités, ses capacités et ses multiples qualités positives. C’est un positionnement particulier de soi-même au-dessus des autres, plaçant même les questions commerciales de sa propre juridiction dans une position prioritaire, malgré l’importance objective de la nécessité de résoudre des problèmes connexes. C’est une tendance non seulement à s’opposer à la société sous les angles les plus favorables, mais aussi à la nécessité de constamment parler de leurs propres expériences, de prendre soin de leur propre santé, de leur bien-être, de l’expression de leurs pensées et de la réalisation de leurs désirs.

Pour beaucoup, ce trait est perçu d'un point de vue négatif, car ces personnes se distinguent souvent par leur arrogance, leur égoïsme et leur incapacité à établir des relations sociales respectueuses de l'environnement. Mais l'impact négatif s'applique également à la personne elle-même, qui utilise ce comportement exclusivement comme une réaction de défense, un écran couvrant la situation actuelle et la perception de soi.

C'est quoi

L’importance de soi n’est pas seulement une catégorie de la psychologie ou des sciences sociales, elle est directement liée à de nombreux enseignements religieux et spirituels et, pour certains d’entre eux, est devenue un point de départ fondamental. Ce trait de personnalité se manifeste par un besoin constant de parler de vous-même, de réduire tout dialogue et tout sujet aux problèmes de votre travail, de vos désirs, des personnes intéressées et des événements importants pour un individu, malgré les besoins d’autres personnes. Sur le plan comportemental et externe, cela se traduit par une insistance excessive sur le statut, l’achat d’articles coûteux et de marque. Dans l'interaction interpersonnelle se manifeste l'arrogance, l'arrogance, dans certains cas l'humiliation ou le manque de respect des personnes.

L’apparente confiance de ces personnes n’est qu’un masque reconnu qui leur permet de cacher leur faible estime de soi et leur vulnérabilité excessive à des propos négatifs. Tenter de paraître aussi important que possible découle du désir d’obtenir la confirmation de son statut extérieur, car la compréhension intérieure et la confiance ferme dans l’exclusivité ne suffisent pas.

Les signes d’un sentiment d’importance de soi peuvent se manifester spécifiquement pour chaque personne, et on ne peut affirmer sans équivoque que cela a quelque chose à voir avec les étapes et le niveau de développement personnel. Il existe plutôt une relation entre le niveau de culture, lorsqu'une personnalité hautement développée dotée de capacités extraordinaires n'a pas de culture interne, diverses manifestations de l'aspect négatif du sens de l'importance de soi sont possibles. Le lien entre l'ignorance et l'éducation n'est ni vrai ni scientifiquement confirmé, car des personnes modestes et peu développées démontrent un manque de mépris pour les autres et de l'arrogance, mais se manifestent au contraire comme aidantes et sensibles.

Les écoles théologiques voient dans l'augmentation de leur propre importance un facteur qui tue l'âme, stoppant son développement, attirant même une attention excessive, mais négative, sur une personne. Il est toujours nécessaire de supprimer ou de réduire la manifestation, car ceux qui ne se valorisent pas au-dessus des autres, ne pensent pas que leurs caractéristiques, en tant que valeur exceptionnelle, doivent être honorées et reconnues par tous, peuvent être libres en interne.

De tels commentaires ne sont pas blessés par une telle personne, ils ne s'annulent pas à cause de problèmes inutiles, ils peuvent se concentrer sur la réalité au lieu de prouver à la société tout entière la véracité du rôle qu'ils ont choisi. C’est le courage et la liberté de se manifester tel qu’il est, mais aussi de laisser un espace de manifestation et de réalisation aux autres. Lorsqu'une personne ne veut pas attirer toute l'attention elle-même, un dialogue et une évaluation objective de la réalité et, partant, de l'établissement de sa propre vie apparaissent.

Il est important de noter que le trait de personnalité qui consiste à ressentir son importance s'étend au monde extérieur, auquel des exigences inadéquates sont formulées en matière de soins, d'admiration et de charme, indépendamment de l'auto-évaluation. Cette sensation n’est alimentée que par des facteurs externes, notamment la richesse matérielle, l’accumulation de biens et l’augmentation constante du statut social. Hors de changements internes, un sentiment d'importance personnelle change tout le monde intérieur, ajustant les significations personnelles et les objectifs d'une personne. C’est ainsi que les croyances d’une personne peuvent être transformées en des croyances complètement opposées, dans le but de susciter des émotions positives d’approbation et de caresses émotionnelles.

L'importance personnelle est bonne ou mauvaise

Après avoir compris ce que signifie le sens de l’importance de soi, il est devenu pour beaucoup une question de la nécessité de le définir dans la catégorie de l’influence positive ou négative. Une interprétation sans équivoque de cette manifestation personnelle est présente dans la tradition spirituelle de Castaneda, où se débarrasser de l’exclusivité et de la signification de la vie devient la première et la plus importante des pratiques, une étape fondamentale pour atteindre un nouveau niveau et harmoniser l’espace. Ainsi, un tel comportement est toujours considéré comme une tromperie non seulement des personnes qui l’entourent, mais aussi une auto-tromperie, car ce n’est que par la surperformance constante des mérites d’une personne que l’on peut dissimuler une image objective des défauts présents.

Lorsque le développement de soi est une priorité, alors la déception initiale ou la perception déformée de soi-même est inadmissible et, par conséquent, une exagération des mérites et des désirs de soi ne fait qu’arrêter la personne. C'est un simulacre qui peut être comparé à un investissement énorme dans la publicité au lieu d'améliorer la qualité du produit. Il est possible pour beaucoup d’autres, surtout si la communication est superficielle, la différence sera imperceptible, mais pour la personne elle-même, la voie du développement sera gravement menacée et une dégradation personnelle commencera peut-être. À bien des égards, la perception de la réalité est sapée, car commencer à fermer le négatif, à ne présenter que nos propres besoins, les besoins des autres et nos propres côtés obscurs sont exclus de la perception. Le monde devient plat et inadéquat, ce qui crée finalement la base de conflits internes graves. Plus le fossé entre la réalité et ce qui est créé par le sentiment de son importance est grand, plus l’état névrotique, dont la sévérité peut même atteindre un degré pathologique, se rapprochant, nécessitant une correction psychiatrique et un rétablissement psychothérapeutique de la personnalité.

Le côté positif de ce concept n’est pas pris en compte, car ce sentiment est considéré en grande partie comme une manifestation excessive, frappant les yeux. Cela a été facilité par certaines tendances de l’Internet qui ne faussaient le sens que par un aspect négatif. En même temps, le terme était à l’origine considéré comme l’aptitude d’une personne à évaluer ses mérites, sa capacité à les présenter, l’absence de modestie excessive. Cela ne signifiait pas la réalisation d’avantages ou la conscience de soi en raison du fait que les autres étaient humiliés ou du fait qu’une personne occupe tout l’espace, on a mis davantage l’accent sur le fait qu’une personne est capable de s’apprécier. C'est le mécanisme qui, dans une psyché saine, contribue à créer une réaction saine aux critiques et aux commentaires incorrects abandonnés. À droite, la manifestation positive et saine d'un sentiment d'importance personnelle implique un locus de contrôle interne, la capacité d'une personne à s'autoévaluer de manière adéquate, une saine estime de soi.

Il s'avère que sa propre importance dans sa version originale peut être considérée à la fois comme une qualité négative et une qualité positive, en fonction de la direction et de la profondeur du développement personnel et de la manifestation de ce trait. Mais dans le contexte de la société moderne, la compréhension du terme a acquis quelques corrections, à la suite desquelles il est principalement interprété d'un point de vue négatif.

Comment se débarrasser de sa propre importance

Comme pour tout dépassement de traits de personnalité insatisfaisants, la première étape consiste à identifier et à reconnaître le problème afin de désigner sa profondeur, sa zone de dommage ou sa plus grande sensibilité. Si une personne a déjà pensé à cela, une telle construction personnelle l'empêche de vivre, alors elle-même va gérer sa réduction en utilisant certaines techniques. Moins d'erreurs sur le chemin de la délivrance sont obtenues si vous êtes guidé par les recommandations d'un gourou ou d'un psychothérapeute qui aidera à harmoniser le chemin de la transformation. Pour ceux qui ne comprennent pas cette fonctionnalité, les premiers secours proviendront des proches qui remarqueront une tendance négative.

Le conseil pour les autres est de ne pas accuser et d'essayer de forcer une personne à changer, car c'est ce qui va maintenant provoquer une tempête de négativité. Jusqu'à ce qu'une personne se débarrasse du sentiment de sa supériorité, toute déclaration directe concernant son imperfection est perçue comme une attaque contre une personne.

En ce qui concerne les conseils psychologiques pour corriger la manifestation de soi, il existe des options basées sur les aspects physiques et mentaux. L'aspect physique est basé sur l'utilisation de la volonté, et la tâche principale sera réduite à détourner délibérément l'attention de sa propre personne. Lorsqu'une personne s'aperçoit qu'elle commence à ne penser qu'à elle-même ou qu'elle est distraite pour parler à ses propres pensées (dans certains cas difficiles, interrompt même l'interlocuteur), il est alors nécessaire de passer délibérément à un autre sujet. Le chemin physique est le plus efficace, car la pensée ne peut pas être contrôlée pendant une longue période, il est donc nécessaire de s’engager dans une activité qui nécessite une concentration maximale de l’attention. Vous pouvez vous préparer vous-même à des poussées d'adrénaline - une excellente méthode lorsque vous ne pouvez pas penser à vous-même ni à vos problèmes, mais il ne reste qu'une situation spécifique (escalade, pilotage d'une moto, combat au corps à corps, etc.). Plus vous réussissez souvent à rester dans le présent (peu importe ce qui se passe), meilleure sera votre capacité à vous distraire de votre personne.

Au niveau mental, le principe reste le même - l'essentiel est de déplacer les pensées et les aspirations de la personne, mais un simple effort de volonté ne suffit pas ici. Diverses pratiques aident à bien porter le sentiment de la mort (imaginer qu’il reste un mois à vivre ou que cette journée puisse se terminer sans soirée, que vous ne verrez jamais une personne en particulier, etc.). Comprendre la fin de la vie n’est pas accessible à l’homme dans la conscience quotidienne et horaire, parce que sinon, l’angoisse interne serait si grande qu’il serait impossible de vivre. Cependant, le remaniement périodique permet de définir correctement la priorité, car il peut être peu important d'obtenir un gain personnel par rapport à d'autres personnes ou de discuter de votre apparence s'estompe complètement dans le contexte de la disparition du monde entier.

Dans les traditions spirituelles, ils veillent toujours à ne pas créer un faux sentiment de dépassement du sentiment d'importance personnelle, exprimé avec fermeté, que les commentaires des autres ne sont plus des paroles significatives, la confiance en leur propre détachement, etc. Ainsi, plus il est question de dépassement, plus il est probable que le trait ait acquis une qualité différente et maintenant, la personne tente de devenir plus élevée en raison d'une fausse délivrance.

En outre, les enseignements spirituels partagent une ruse intéressante sur la manière dont le sens de l'importance de soi est né et, en conséquence, sur la façon dont il peut être réduit. La grande importance intrinsèque de toute sphère de la vie sur le plan émotionnel crée un sentiment de signification personnelle dans le contexte du sujet donné. La pratique est simple dans sa description et complexe dans son exécution - il est nécessaire de réduire l’importance de ce qui se passe. Le secret est que moins une réponse interne reçoit une situation, si elle a moins d'influence sur la vie intérieure d'une personne et sur sa manifestation. Si un individu n’est pas une science importante, il ne fera pas l’éloge de ses réalisations scientifiques et ne sera pas assez critiqué dans ce domaine. De même, si une personne n’a pas de relations familiales, sa signification sera fondée sur d’autres domaines.

Загрузка...