La psychose est un trouble de l’esprit avec un trouble caractéristique de l’activité mentale qui est manifestement contradictoire avec la situation réelle. Ces troubles de l'état mental sont appelés formes prononcées de troubles mentaux, tandis que l'activité mentale du patient se distingue par un décalage entre la réalité environnante.

La psychose désigne le nom collectif d'un groupe de divers troubles mentaux accompagnés de symptômes psychopathologiques productifs: délires, pseudoallucinations, hallucinations, déréalisation, dépersonnalisation. Le patient a un reflet déformé du monde réel, qui se traduit par des troubles du comportement, ainsi que par la manifestation de troubles pathologiques de la mémoire, de la perception, de la pensée, de l'affectivité. La psychose ne génère pas de nouveaux phénomènes, elle représente la perte d'activité des niveaux supérieurs.

Causes de la psychose

Distinguer les causes de psychose de nature diverse et les diviser en internes et externes. Les causes externes incluent: stress, psychotrauma, infections (tuberculose, grippe, syphilis, fièvre typhoïde); l'usage d'alcool, de substances narcotiques, l'intoxication par des poisons industriels. Si la cause d'une violation de l'état mental chez une personne, une psychose endogène se produit. Il provoque des troubles du système nerveux ou un équilibre endocrinien. Les troubles mentaux endogènes de l’état mental sont dus à des changements corporels liés à l’âge ou à l’hypertension, à la schizophrénie, à l’athérosclérose des vaisseaux cérébraux. L'évolution d'un trouble endogène est marquée par une durée et une tendance à la rechute.

La psychose est une maladie complexe et il est souvent impossible d'identifier exactement ce qui a déclenché son apparition. La première poussée peut être provoquée par une influence externe, à laquelle un problème interne se joint. La première place parmi les causes externes est l’alcool, ce qui peut provoquer une psychose alcoolique. La cause de la psychose est également l’âge avancé et les troubles endomorphiques, la stupéfaction. Selon les particularités du cours, on note une psychose aussi bien réactive que aiguë. La psychose réactive est un trouble temporaire ainsi que réversible dû à un traumatisme (mental).

La psychose aiguë a un développement soudain. Cela peut être provoqué par des informations inattendues sur la perte de biens, ainsi que sur la perte d'un être cher.

Signes de psychose

Cette condition se manifeste par une perception déformée du monde réel, ainsi que par une désorganisation du comportement. Les premiers signes de psychose sont une forte baisse d'activité au travail, une augmentation du stress et un manque d'attention. Le patient éprouve diverses peurs, des sautes d'humeur, il se caractérise par la dépression, l'isolement, la méfiance, les soins personnels, la cessation de tous les contacts, des problèmes de communication avec les gens. Le patient a des intérêts dans des choses inhabituelles, telles que la religion et la magie. Une personne s’inquiète souvent, sa perception des sons, des changements de couleurs, il lui semble qu’elle est suivie.

La maladie a souvent un flux paroxystique. Cela signifie que l'évolution d'un état mental donné se caractérise par des épidémies d'attaques aiguës, suivies de périodes de rémission. Pour les attaques caractérisées par la saisonnalité et la spontanéité. Les épidémies spontanées se produisent sous l'influence de facteurs stressants. Il y a aussi les soi-disant courants à un seul courant, observés à un jeune âge. Une telle attaque est caractérisée par une durée considérable et un retrait progressif. La capacité de travailler est entièrement restaurée. Les cas graves de psychose entrent dans une phase chronique incessante. Dans ces cas, des symptômes caractéristiques se sont manifestés tout au long de la vie, même en dépit du traitement.

Symptômes de psychose

Souffrant de violations de l'état mental ressent un certain nombre de changements de comportement, d'émotions, de pensées. La base de cette métamorphose est la perte d'une perception adéquate du monde réel. Il devient impossible pour une personne de se rendre compte de ce qui se passe et d'évaluer la gravité des changements mentaux. Le patient souffre de dépression, il est hanté par des hallucinations et des déclarations délirantes.

Les hallucinations sont des conversations avec soi-même, des rires sans raison, l'écoute et le silence, un regard inquiet. Le sentiment qu'un parent du patient entend qu'il n'est pas capable de percevoir.

Sous le non-sens, comprenez le changement de comportement, l'apparence de secret et d'hostilité, les déclarations directes de nature douteuse (persécution, grandeur personnelle ou culpabilité non échangeable).

Classification des psychoses

Toutes les violations de l'état d'esprit sont classées en fonction de leur étiologie (origine), ainsi que de leurs causes et affectent des symptômes endogènes, organiques, réactifs, situationnels, somatogènes, intoxication, post-abstinence et de sevrage.

De plus, la classification des troubles de l'état mental prend nécessairement en compte le tableau clinique et les symptômes prédominants. Selon les symptômes, ils émettent des troubles de l'état mental hypocondriaques, paranoïdes, dépressifs, maniaques et leurs combinaisons.

Psychose post-partum

Cette affection est rarement retrouvée chez les femmes après l'accouchement, elle apparaît entre la deuxième et la quatrième semaine. Psychose post-partum que la femme elle-même ne ressent souvent pas. Il est très important de diagnostiquer la maladie à temps et de commencer le traitement. Un diagnostic tardif peut retarder la récupération.

La cause de cette affection sont des complications lors de l'accouchement, un choc douloureux.

Plus une femme subit des blessures (physiques, psychologiques) lors de l'accouchement, plus la violation de son état mental est difficile. La première naissance a une probabilité d'occurrence d'une violation de l'état d'esprit supérieure à celle de la seconde. Une femme à la deuxième naissance sait déjà à quoi s'attendre psychologiquement et ne ressent pas une telle peur comme dans la première. Les soins médicaux qualifiés n'atteignent souvent pas les femmes en travail, car personne ne fait attention à son état psychologique. Les parents, les médecins, sont plus préoccupés par la santé physique de la femme et du nouveau-né, de sorte que la femme reste seule avec son état psychologique.

La psychose post-partum est souvent confondue avec la dépression post-partum. Anxiété, insomnie ou sommeil anxieux, confusion mentale, perte d'appétit, délires, manque d'estime de soi, hallucinations sont caractéristiques de la psychose postpartum.

La psychose après la naissance est traitée à l'hôpital. Il est formellement interdit aux couples de rester mères avec un bébé. La psychothérapie est démontrée aux mères qui allaitent, la pharmacothérapie est prescrite très soigneusement et sous la surveillance obligatoire du personnel médical.

Psychose de masse

Cet état est caractéristique d'un collectif, d'un groupe de personnes, d'un peuple où la base est la suggestibilité et l'imitation. La psychose de masse a un deuxième nom - une épidémie mentale. À la suite d'une violation massive de l'état d'esprit, les personnes perdent une capacité suffisante pour juger et deviennent obsédées.

Les cas de psychose de masse ont un mécanisme commun de formation. Car un état inadéquat est caractérisé par un comportement non collectif appelé la foule. La foule comprend le public (un grand groupe de personnes) qui sont unis par des intérêts communs et qui agissent de manière très unanime et émotionnelle. Souvent dans la foule, il y a un ensemble d'individus amorphes qui n'ont pas de contacts directs entre eux, mais qui sont liés par un intérêt commun constant.

Les cas de psychose de masse sont les suivants: immolation de masse, culte religieux de masse, migrations de masse, hystérie de masse, passe-temps de masse avec jeux informatiques et réseaux sociaux, patriotisme de masse et également fausse frénésie patriotique.

Dans les violations massives de l'état mental de comportement non collectif, un rôle énorme est attribué aux processus inconscients. La base de l'excitation émotionnelle est constituée par des actions spontanées qui se sont produites avec des événements impressionnants et affectant nécessairement des valeurs significatives. Par exemple, la lutte pour leurs droits et intérêts. Sigmund Freud considérait cette foule comme une masse humaine sous hypnose. Très dangereux et significatif dans la psychologie de la foule est sa susceptibilité aiguë à la suggestion. Chaque croyance, opinion, idée de la foule accepte ou rejette complètement l'attitude qui leur est envers ici ou en tant que vérités absolues, ou en tant qu'erreurs absolues.

La base de tous les cas de suggestion est l'illusion, qui naît chez l'un des individus qui ont un art plus ou moins éloquent. La représentation évoquée, à savoir l'illusion, devient le cœur de la cristallisation, qui remplit tout l'espace de l'esprit et paralyse la capacité de critique des gens. Particulièrement susceptible de subir des violations massives de l'état mental de personnes psychiquement faibles, ayant des antécédents d'anomalies, de dépression et de maladie mentale.

Psychose paranoïaque

Cette condition est attribuée à une manifestation plus grave que la paranoïa, mais il est plus facile de la paraphrénie. Pour une perturbation paranoïaque de l'état mental, les idées de persécution, ainsi que les effets de troubles affectifs, sont caractéristiques. Souvent, cette condition est observée dans les troubles organiques et somatogènes, ainsi que dans les troubles toxiques de l’état mental (psychose alcoolique). La psychose paranoïde dans la schizophrénie est associée à l’automatisme mental et à la pseudo-galucinose.

La psychose paranoïaque est caractérisée par la rancœur, le mécontentement constant des autres. Une personne perçoit douloureusement tous les échecs, ainsi que les échecs. L'individu devient un arrogant, jaloux, surveillant son demi-conjoint (conjoint).

La psychose paranoïaque survient surtout à un jeune âge, principalement chez les hommes. Toutes ces suspicions, propres au patient, aggravent considérablement sa vie et introduisent des restrictions sociales. Ces personnes ne tolèrent pas les critiques, ont la réputation d'être scandaleuses et arrogantes. Cet état conduit inévitablement une personne à s'isoler et, si elle n'est pas traitée, la vie du patient se transforme en angoisse. Pour se débarrasser de la perturbation paranoïaque de l'état mental, une psychothérapie rapide est nécessaire. L’approche psychothérapeutique vise à améliorer les aptitudes générales à la vie, à améliorer la qualité des interactions sociales et à renforcer l’estime de soi.

La psychose paranoïaque est traitée comme un médicament. Utilisé dans le traitement des antidépresseurs, des tranquillisants, des antipsychotiques.

Psychose sénile

La maladie a un deuxième nom - psychose sénile. Ce trouble caractérise les personnes après 60 ans et se caractérise par un état de stupéfaction. Les troubles mentaux séniles ressemblent souvent à une psychose maniaco-dépressive.

La psychose sénile diffère de la démence sénile en l'absence de démence totale. La forme aiguë d'affaiblissement sénile de l'état mental est très souvent notée. La cause de l'apparition de maladies somatiques.

Les maladies respiratoires chroniques ou aiguës, ainsi que l'insuffisance cardiaque, les maladies de l'appareil génito-urinaire, l'hypovitaminose et les interventions chirurgicales sont souvent la cause des troubles mentaux séniles. Parfois, la cause en est l'hypodynamie, la malnutrition, les troubles du sommeil, la perte de l'audition et de la vision. Les formes chroniques de troubles séniles tendent à se présenter sous la forme d'états dépressifs, qui sont souvent observés chez les femmes. Dans les cas bénins, il existe des états sous-dépressifs caractérisés par une léthargie, une faiblesse, un sentiment de vide, une aversion pour la vie.

Psychoses chez les enfants

Chez les enfants, la psychose est difficile. La maladie se caractérise par une violation de la capacité de faire la distinction entre la réalité et le fantasme, ainsi que la capacité d’évaluer correctement ce qui se passe. Tout type de violation de l'état d'esprit endommage considérablement la vie du bébé. La maladie crée des problèmes de pensée, de contrôle des pulsions, d’expression des émotions et gâte les relations avec les autres.

La psychose chez les enfants prend différentes formes. Les hallucinations sont courantes lorsqu'un enfant entend, voit, perçoit, sent et goûte quelque chose qui n'existe pas. Le gamin trouve des mots, rit sans raison, est très ennuyé pour une raison quelconque et aussi sans raison.

Un exemple de psychose chez les enfants: après avoir lu le conte de fées Cendrillon, l’enfant se perçoit comme le personnage principal et croit qu’une belle-mère diabolique est à proximité dans la pièce. Cette perception du bébé est appelée hallucinations.

Les troubles de l’état mental chez les enfants sont dus à des problèmes physiques de courte durée ou prolongés, à la consommation prolongée de drogues, à un déséquilibre hormonal, à une température élevée et à la méningite.

La psychose d’un enfant de 2 à 3 ans se termine souvent lorsque ses problèmes sont résolus ou légèrement atténués. Dans de rares cas, le rétablissement complet se produit après la guérison de la maladie sous-jacente.

Une maladie chez un enfant de 2-3 ans est diagnostiquée après des examens répétés pendant plusieurs semaines. Un psychiatre, un neuropathologiste, un oto-rhino-laryngologiste, un orthophoniste pour enfants participent au diagnostic.

Les procédures de diagnostic consistent en un examen physique et psychologique approfondi, une observation longitudinale du comportement du bébé, des tests mentaux et des tests d’audition et de la parole. La maladie chez les enfants est traitée par des spécialistes qu'après un examen approfondi.

Psychose après l'anesthésie

La psychose après la chirurgie survient immédiatement ou immédiatement après deux semaines. Ces troubles sont constatés après des opérations neurochirurgicales sur le cerveau. Pour altération postopératoire de l'état mental est caractérisée par une confusion ou une conscience renversante, un trouble affectif-délirant, une agitation psychomotrice. La cause est l'effet de l'anesthésie. La récupération de l'anesthésie s'accompagne d'épisodes onyriques avec hallucinations autoscopiques ou hallucinations combinées fantastiques, et est également marquée par un état émotionnel proche de l'extase.

La psychose après l'anesthésie est proche dans les souvenirs du patient à des vols en direction de la source séduisante de lumière aveuglante, qui semble être un paradis aux couleurs vives. Chez les personnes âgées, le risque de troubles mentaux postopératoires est beaucoup plus élevé.

Psychose après un AVC

Les troubles mentaux apparaissent souvent immédiatement dans la première semaine après un accident vasculaire cérébral. La cause de la psychose après un accident vasculaire cérébral est un gonflement du tissu cérébral. Une correction correcte de l’état en temps opportun améliore le bien-être du patient. De telles violations dans le traitement de la passe pour quelques jours.

Diagnostic de psychose

L’examen diagnostique comprend l’étude des caractéristiques du tableau clinique ainsi que de la dynamique caractéristique des troubles mentaux. La plupart des symptômes de la maladie se manifestent sous une forme légère, même avant l’apparition de la maladie, et en sont les précurseurs.

Les premiers signes sont très difficiles à reconnaître. Les premiers symptômes auxquels il faut prêter attention sont les changements de caractère (anxiété, irritabilité, colère, nervosité, troubles du sommeil, hypersensibilité, perte d’intérêts, manque d’appétit, apparence inhabituelle et étrange, manque d’initiative).

Traitement de la psychose

Les patients atteints de psychose doivent être hospitalisés, car ils ne contrôlent souvent pas les actions et peuvent inconsciemment se faire mal, ainsi qu'à leur entourage. Le traitement thérapeutique est prescrit après l'établissement d'un diagnostic précis, ainsi que la détermination de la gravité de la maladie et des symptômes.

Comment traite-t-on la psychose? Le traitement médicamenteux comprend les psychotropes, les antipsychotiques, les tranquillisants, les antidépresseurs et les médicaments fortifiants.

La psychose est-elle curable? Cela dépend du type de maladie et de sa gravité.

Le calmant Seduxen, un neuroleptique Triftazin ou Aminazin, est le remède contre la psychose. Les idées folles éliminent les neuroleptiques Stelazin, Eteperazin, Haloperidol. La psychose réactive est traitée après l’élimination de la cause de la maladie, et si la dépression a rejoint la maladie, des antidépresseurs Pirazidol, Gerfonal, Amitriptyline sont prescrits.

La guérison d'une psychose devrait inclure un traitement médicamenteux dynamique. La réhabilitation psychologique après une psychose augmente l'efficacité du traitement médicamenteux. La tâche principale du psychiatre consiste à établir un contact de confiance avec le patient et à mettre au point un traitement complexe: un traitement médicamenteux comportant des séances psychothérapeutiques accélère la guérison.

La rééducation après une psychose comprend des séances d’entraînement. Toutes sortes de procédures physiothérapeutiques sont largement utilisées: sommeil électrolytique, acupuncture, exercices de physiothérapie, ergothérapie. La physiothérapie est capable de soulager la fatigue, les surmenages émotionnels, améliorer le métabolisme, augmenter l'efficacité.

Восстановление после психоза может затянуться на месяцы, поскольку организм тяжело переносит болезнь, истощается эмоционально, умственно, физически. Для выздоравливающего важен отдых и постепенное вхождение в жизнь. Необходимо потихоньку проверять память, упражнять мозг, выполнять простейшие логические операции.

Revenir immédiatement à l'état émotionnel précédent et devenir le même ne fonctionnera pas. Soyez patient. Une passion pour l'art-thérapie ou un peu de créativité vous aidera, sinon la dépression après une psychose disparaîtra inévitablement. Cela se produit car une personne commence à comprendre et à analyser ce qui lui est arrivé. Par conséquent, il est important de ne pas vous enfermer dans vos états passés. C'est déjà dans le passé, il faut tout faire pour que cela ne se reproduise plus et apprendre à se contrôler.

Pour certains, le rétablissement après une psychose est rapide et assez facile, difficile pour d'autres et long. Ici, il est important de prendre en compte que la psyché est une structure flexible qui réagit aux influences insaisissables par la vue, l’ouïe et le toucher. Il ne se réinitialise pas instantanément à la position dans laquelle il se trouvait à l’origine. Tout se passe individuellement, s'habituant progressivement aux nouvelles conditions. Ceci est similaire au mécanisme de production de l'immunité.

Загрузка...

Regarde la vidéo: La douche - Psychose HD Vostfr (Septembre 2019).